Portrait

Karin Huber

Je m’appelle Karin

Ce n’est qu’en se penchant sur les stéréotypes et les rôles que l’on peut les reconnaître au quotidien et peut-être mieux les combattre.

Retour en haut